Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 17:27

Bonjour,

Il est une discipline RC, existant depuis quelques années déjà, que je n'avais encore jamais testé.


Cette discipline, venant tout droit du Japon, à pour but principal la glisse continue et maitrisée.

Vous l'aurez compris il s'agit là de Drift RC !

Le Drift RC m'a toujours fasciné sur bien des aspects.

C'est principalement par l'intermédiaire de blogs et de sites Japonais que je suivais, de loin, l'évolution de cette discipline.

J'ai décidé de franchir le pas grâce au formidable travail de deux personnes très impliqués dans le milieu du Drift RC: Rody Takahashi et Hideaki Baba.
Leur passion est très communicative, ceci expliquant cela ! 

Une des marques pionnière de cette discipline n'est nulle autre que Yokomo.


Présentation succincte du Drift RC:
Le Drift RC est né, comme son homologue échelle 1/1, au Japon.
Dans cette lointaine contrée, appelée communément "pays du soleil levant", il y a une quantité impressionnante de passionnés de Drift RC. Ces derniers vouent un véritable culte à cette discipline atypique. L'implication des Drifteurs Japonais est totale. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir certains d'entre eux présent chaque jour, après leur journée de travail, sur la piste de leur club de Drift pour s'entrainer et régler encore et encore leurs châssis !

Cette discipline RC est, somme toute, relativement récente (une dizaine d'années).
C'est au Japon que les nouvelles tendances, en matière de Drift RC, voient le jour.
Dans les stands des pistes dédiées, il n'est pas rare de voir multitude de prototypes personnels et de châssis en cours de développement par les firmes du Drift RC.

 

Alors, pourquoi avoir de l’intérêt pour le Drift RC?
En réalité pour plusieurs choses !

Cette catégorie RC est fascinante par le soin et la rigueur, presque maladive, apportées au détaillage des carrosseries.
Le Drift Rc n'est possible qu'avec un châssis préparé, ou dédié, à cet équilibrisme. Et que dire des châssis de Drift, comment les décrire: ingénieux, audacieux, inédits, ...
J'arrête là avec les superlatifs et autres qualificatifs tellement la liste pourrait être longue !

 

Le Drift est une catégorie de la RC dans laquelle la conception et les solutions techniques, dans les domaines mécaniques et électroniques, sont en constantes évolutions.
Le niveau est aujourd'hui tel, que les châssis sont devenus extrêmement pointus. Si bien que la variation du comportement d'un châssis par rapport à un autre est flagrante!

 

En Drift RC, la finalité veut que le châssis soit en adéquation avec le style de pilotage de son propriétaire. Ce résultat n'est possible que grâce à un réglage pointu des châssis mais aussi grâce à certaines modifications. Il faudra engranger des heures et des heures d'essais et de séances de réglages pour atteindre, petit à petit, cet objectif: la symbiose parfaite entre le pilote et sa machine !

Les châssis récents sont toujours plus en adéquation avec l'essence même de cette discipline.
Ceci en grande partie grâce aux pilotes, metteurs au point, qui travaillent activement pour extraire toujours plus de potentiels de ces châssis.


Parlons pneumatiques:
En Drift, comme dans toutes les autres catégories, les pneus ont un rôle prépondérant.
Vous avez l'embarra du choix en terme de choix pneumatique. Outre la dureté et la matière du pneu, il y a des paramètres qui sont intrinsèques au Drift RC.
Ainsi, il est possible de trouver des pneus dont les formes sont très diverses: arrondis, chanfreinés (avec plusieurs nuances angulaires), plats, avec logement pour cerclages, ...

 

Alors, pourquoi autant de paramètres sur de simples pneus ?
Est-ce parce que l'on est toujours aux prémisses de cette discipline, pendant laquelle on avance par tâtonnement pour érigé ce qui sera demain le standard du pneu drift ?
Ou alors est-ce une réelle nécessité ?
En fait, comme dans les autres catégories RC, les spécificités de la piste sont prépondérantes vis-à-vis du choix des pneus.
Le type de revêtement et le niveau de grip d'une piste influent donc sur la dureté mais aussi la forme des pneumatiques.

 

Le Drift RC, une discipline à part entière:
C'est un fait, le Drift RC compte de plus en plus d’adeptes de part le monde.
Il y a aujourd'hui une pléiade de fabricants de châssis Drift RC. Pour la plupart de ces firmes, le Drift n'est qu'une composante de leurs gamme. Pour d'autres, au contraire, la discipline représente 100% de leur gamme (Max Speed Technology, StreetJam, ...)

Cette effervescence à vu émerger des entreprises qui ce sont spécialisées dans la conception et l'usinage d'options inédites dédiés aux châssis de Drift (Overdose, Wrap Up Next, ...).
Ces options spécifiques, à la finition quasiment irréprochable sont principalement d'origines Japonaises (enRoute, Eagle Racing, Kazama, MST, Wrap-Up, RC926, ...)


Certaines options, très travaillées sont proposés à des prix assez impressionnant !

Etant amateur de mécanique, je dois avouer que dans cette discipline les fabricants font preuve d'audaces.
C'est sans doute cet anticonformisme, cette audace en terme de conception et de perpétuelles recherches de nouvelles solutions techniques qui m'ont attirés vers cette branche du modélisme radiocommandé.


Qui dit initiation à une nouvelle discipline, dit apprentissage:

Avant de passer à la pratique, il faut se familiariser avec les différents termes et autres qualificatifs spécifiques au Drift RC.

Le principal terme technique, propre au Drift Rc, que j'ai dû assimiler à été le Countersteer.

 

Qu'est-ce que le countersteer?
C'est le principe d'avoir une prépondérance naturelle de la vitesse de rotation des roues arrières par rapport à celles de devant.
Le countersteer est variable suivant les besoins de chaque pilote.

Sur un châssis 4x4 à transmission par cardan central:
Le countersteer sera généré par la modification des rapports de réduction pignon d'attaque/couronne des différentiels (spool ou roues-libres) avants et arrières.
 
Sur un châssis 4x4 à transmission par courroies:
Le countersteer sera généré par la modification des rapports de réduction des différentes poulies entrants dans la chaine cinématique de la transmission.

 

On parlera "d'Overdrive" pour exprimer un countersteer crée par l'augmentation de la vitesse des roues arrières. A contrario on parlera "d'Underdrive" pour une diminution de la vitesse des roues avants.

 

Le countersteer s'exprime en ratio.
Allant de 1.1 à plus de 2.3 pour les extrêmes.
Ces chiffres expriment le nombre de tours fait par le train arrière lorsque les roues avants on fait 1 tour.

Après cette aparté, somme toute assez conséquente, voici le vif du sujet !

L'objet de ce topic est la présentation de mon premier châssis de Drift.  

 

Mon cahier des charges était assez simple:
- Une base abordable conçue spécifiquement pour le Drift RC
- Un modèle en Kit, à monter
- Un châssis très optionnable
- Une transmission par courroie

 

Un modèle en particulier à retenue toute mon attention.
Ce modèle est le TEH R31 (R2 Hobbies)
Le R31 est un châssis assez ancien mais toujours très populaire dans le milieu du Drift RC !

Etant donné une orientation "opptionnite" choisie pour ce projet, il n'y aura plus grand chose d'origine une fois le travail achevé !

Le R31 est construit autour d'un châssis de type baignoire en plastique chargé de fibres.

Un logement spécifique est présent, en position longitudinale arrière, pour l'accu de propulsion.
 
Ci-dessous, les différentes pièces constituants ce kit.

 

Les différentes grappes:

 

Visserie, cardans, amortisseurs, sauve-servo, ...

Le TEH R31 est un châssis à 4 roues motrices entrainées par 3 courroies crantés (deux de 180 dents et une de 420 dents).
Leurs faible largeur permet d'abaisser le coefficient de frottement global.

D'origine, les cellules avants et arrières reçoivent des différentiels à billes.

Le groupe propulseur prend place à l'avant, en position transversale, juste derrière la cellule avant.

 

Le TEH R31 est d'origine bien équipé:
- Entièrement sur roulements à billes
- Biellettes à pas inversés pour réglages de carrossage et ouverture (à l'avant)
- Amortisseurs hydrauliques
- Différentiels à billes
- Cardans CVD

 

L'idée de pouvoir se "lâcher" au niveau des options à été l'un des facteurs prédéterminant à l'achat de ce châssis.
Cela tombait bien car Eagle Racing à développé une pléiade d'options dédiés au R31.
Connaissant bien Eagle à travers leurs options pour Mini-Z, je suis parti confiant sur ce projet.

Eagle Racing propose ses options pour R31 en bleu ou doré. J'ai volontairement opté pour la couleur doré pour changer du sempiternel bleu fluo ultra utilisé par bien des optionneurs !

Ci-dessous le montage étape par étape de ce châssis !    

 

Voici les options choisies:
- Kit triangles avants + arrières option aluminium
- C-Hub (chasse 13°) option aluminium
- Fusées avants + arrières option aluminium
- Palier de cellule avant option aluminium
- Palier de cellule arrière option aluminium
- Différentiel à billes option (poulie 39T)
- Poulie Delrin pour différentiel à bille option (40T)
- Direction complète option aluminium
- Palier inférieur de l'axe de couronne primaire
- Partie supérieure du palier de l'axe de couronne primaire (avec logement pour ventilateur moteur)
- Support moteur option aluminium
- Renfort de cellule avant option carbone
- Renfort de cellule arrière option carbone
- Palier inférieur de l'axe de poulie arrière option aluminium
- Partie supérieure du palier de l'axe de poulie arrière option carbone
- Supports des axes de triangles option aluminium
- Support parechocs avant option aluminium
- Support d'amortisseur avant option carbone
- Support d'amortisseur arrière option carbone
- Poulie spécifique avec adaptateur support de couronne option aluminium
- Tendeur arrière de courroie sur roulement option aluminium
- Flasque support de couronne primaire  
- Axes de poulies spécifiques pour montage de poulies aluminium
- Poulies option aluminium x2 (16T)
- Arbre rigide option aluminium
- Poulie option aluminium (36T) pour arbre rigide arrière
- Kit de biellettes à pas inversés option aluminium
- Noix de cardans option pour arbre rigide arrière
- Amortisseurs hydrauliques GMade XD Diaphragm 55 mm (by JUNFAC)
- Visserie intégralement en inox

 

Toute la visserie utilisée pour ce projet est en inox A2 (CHC, BHC, FHC et Hc).

 

Etape n°1: Montage des supports des axes de triangles

 

Etape n°2: La direction sur roulements (visserie inox)

 

Etape n°3: La direction option montée sur le châssis

 

Etape n°4: Montage du support moteur

 

Etape n°5: Montage du palier avant de l'arbre de poulies (partie inférieure)

 

Etape n°6: Montage du tendeur de courroie sur support moteur (2 roulements sur axe)

 

Etape n°7: Assemblage de l'arbre des poulies avants, avec moyeu porte couronne (poulie centrale: 16 dents; poulie latérale: 18 dents) (arbre primaire)


Les arbres des poulies sont des options car il est impossible de monter des poulies options alu sur les arbres d'origines issus du kit du TEH R31.

 

La couronne choisie (110 dents en 64 dp):

Pour accroitre la souplesse de fonctionnement, la couronne primaire est passée en 64Dp (48 Dp d'origine).
Cette dernière, de marque Max Speed Technology, est très fine et exempte de tout voilage.

 

Etape n°8: La couronne montée sur l'arbre primaire


Cette couronne est maintenue en position par l'intermédiaire d'un flasque en Aluminium (option Eagle Racing) fixé par 4 vis BHC en inox.

 

Etape n°9: Assemblage de l'arbre des poulies arrières (poulie centrale: 22 dents; poulie latérale: 16 dents) (arbre secondaire)

 

Etape n°10: Différentiel à billes option (montage à l'avant)

J'ai volontairement décidé de garder un différentiel à billes à l'avant.
J'ai opté pour l'option différentiel à bille complet d'excellente qualité Eagle Racing (sortie de différentiel en Fortal HR 7075 anodisé dur.
La poulie du différentiel (d'origine 39 dents) à été remplacée par une identique, option Delrin Eagle Racing, de 40 dents.

 

Etape n°11: Arbre rigide arrière (montage d'une poulie option alu de 36 dents)


Seul bémol, la couleur de l'arbre rigide (malheureusement plus disponnible en "gold")

 

Etape n°12: Paliers de cellule avant montés

 

Etape n°13: Paliers de cellule arrière montés


Les cellules options avants et arrières sont en "demi-coquilles".
Les roulements (de différentiel ou spool ou roue-libre) sont montés sur des supports en plastiques. Ces supports sont montés encastrés dans les demi-coquilles inférieures des cellules.

 

Etape n°14: Montage du palier arrière de l'arbre de poulies (partie inférieure)

 

Etape n°15: Montage de la partie supérieure du palier d'arbre des poulies avants + arbre poulies avant + différentiel monté dans cellule + courroie avant (180 dents)

 

Etape n°16: Montage de la partie supérieure du palier d'arbre des poulies arrières (carbone) + arbre poulies arrières + tendeur de courroie arrière

 

Vue d'ensemble:

 

Etape n°17: Montage des renforts de la cellule avant (carbone)

 

Etape n°18: Montage des renforts de la cellule arrière (carbone) + arbre rigide monté dans cellule arrière

 

Vue d'ensemble:

 

Etape n°19: Montage des triangles avants

 

Etape n°20: Le train avant équipé de ces fusées, cardans, étriers et biellettes de carrossage.


Les triangles avants et arrières ont été calés (rondelle aluminium Max Speed Technology de 0.3 mm + entretoises d'origine de 2mm).
Ainsi suppression des jeux axiaux sans pour autant avoir de contraintes (à vide, les triangles sont parfaitement libres).
Tous les pas inversés sont en Aluminium (option Eagle pour châssis R31 FM16). Toutes les rotules utilisées sont issues des options Eagle Racing.

 

Etape n°21: Le train arrière avec ces triangles, fusées, cardans et biellettes de carrossage.

 

Vue d'ensemble:

 

Etape n°22: Montage du support d'amortisseur avant et des biellettes de direction

 

Etape n°23: Montage du support d'amortisseur arrière + plots de carrosserie

 

Etape n°24: Montage du parechocs avant + plots de carrosserie

 

Vue d'ensemble:

 

Les amortisseurs choisis: GMade XD Diaphragm 55 mm (JUNFAC)


Une excellente finition (corps et bouchons en aluminium anodisé). Les joints toriques d'origines n'ont pas été utilisés (joints toriques options Max Speed Technology)

 

Etape n°25: Montage des amortisseurs sur le châssis

 

Vue d'ensemble avec roues montées (Jantes Speed Way Pal 6 Spoke + Pneus Drift Eagle Racing):





Ecrous de roues spécifiques en aluminium.

 

Etape n°26: Le sous-châssis

En définitive, le montage / optionnage ne s'est pas fait sans quelques difficultés. Le différentiel avant et le spool, à l'arrière, ont été calés avec des rondelles spécifiques.
Un calage de 3 dixièmes est nécessaire (rondelles spécifiques MST) pour ne pas précontraindre les roulements lors du bridage des demi-coquilles et ceci à l'avant comme à l'arrière.
La liberté de transmission est de mise et ce n'était pas gagné d'avance !

Force est de constaté que l'anodisation dorée ne passe pas inaperçue.

Il me reste encore pas mal de boulot sur ce châssis.
Le servo de direction sera monté dès réception des supports dédiés en aluminium.
La motorisation sera confiée à un combo brushless Speed Passion (Reventon Pro + moteur en 10.5)

Le pignon opté pour commencer les réglages de ce châssis:

Modèle en Titane, allégé par perçages borgnes sur la périphérie.

 

Voici le Countersteer (CS) obtenu sur ce châssis:

 

On obtient donc un CS = 1.72
Les roues arrières tournent donc 72% plus vite que celles de devant.
J'ai d'autres poulies en stock pour faire varier la valeur du CS.
Attention tout de même à la longueur des courroies en fonction des poulies choisies !

En terme de carrosserie, ce sera sans doute une Skyline GTR (R32, R33 ou R34)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Kuruma modelisme
  • : Blog consacré au modélisme radio-commandé. Modèles vintages et récents. Restaurations, "optionnite", astuces, ... Histoire de la RC, essais, ...
  • Contact

Translate

JP-Flag.png      UK-flag.png      DE-flag.png      ES-Flag.png      IT-Flag.png      PT-Flag.png

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -