Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2022 7 06 /02 /février /2022 09:40

Bonjour,

Cela faisait longtemps que je n'avais pas créé de sujet de présentation d'une de mes autos. Je renoue donc avec une CARSON Speedy 24.

A vrai dire ce modèle est présent dans ma collection depuis pas mal de temps déjà.

La Speedy 24 est sortie sur le marché en 2007.  
La firme allemande décida de se lancer dans l'échelle 1/24 avec ce modèle. Pour rappel, à cette époque, Carson était le distributeur Européen des Xmods. Un coup de poignard dans le dos de Carson à l'encontre de Radioshack (fabricant des Xmods).

 

A l'achat:

Comme vous pouvez le voir, la Speedy 24 ne fait pas dans l'exubérance avec l'usage de solutions techniques standards sur cette échelle. Le pack d'accus 4 éléments se loge dans le compartiment milieu du châssis. L'électronique n'a pas d'autre choix que de devoir être positionnée au-dessus. Ce n'est pas terrible pour le centre de gravité. Ce modèle semble ne pas avoir beaucoup roulé.

 

Conception:
Cette auto utilise un châssis de type baignoire faite de deux parties coulissantes. Le but de ces deux parties: permettre d'avoir un empattement réglable. On se réjouit donc de pouvoir adapter bon nombre de carrosseries de maquettes au 1/24. La seule ombre au tableau reste le fait que la largeur des voies ne soit pas réglable (à garder à l'esprit avant toute adaptation). 

Les trains roulants de la Speedy 24 sont habituels. Le train avant est tout à fait standard. La direction est confiée à un Mini servo (3 fils). Le train propulseur est gratifié, d'origine, d'un différentiel à billes de bonne facture. Un bon point sur une auto comme celle-ci. D'origine, tous les organes en rotations sont montés sur bagues bronze. 

Continuons avec l'amortissement. A l'avant , cette fonction est confiée à de simples ressorts de compressions. Ces derniers sont montés directement sur les pivots des portes-fusées. A l'arrière le pod moteur est fixé en deux points centraux avec, sur un des points d'encrages, une rotule permettant un léger roulis de l'ensemble. L'amortissement arrière est principalement gérer par le flex du pod en matière plastique. La motorisation est confié à un moteur de classe 130.

Pas de révolution technique donc, mais une bouille sympa et des possibilités d'adaptations très intéressantes. D'ailleurs Carson avait sorti une variante de la Speedy 24 coiffée d'une carrosserie de camion.

 

Le modèle restauré: 
J'ai entièrement restauré ma Speedy 24. 
Toute la visserie est à présent en inox (vis, écrous, rondelles). Les bagues bronze ont été remplacés par des roulements.
Le moteur 130 a été nettoyé de fond en comble : plusieurs bains dans du KF F2, moteur alimenté en 3V. Les bagues moteur ont ensuite été huilées (huile spéciale Robbe).

 

En ce qui concerne l'électronique, seul le servo de direction et la motorisation d'origine étaient encore présents. Le servo de direction fût entièrement démonté, nettoyé et graissé (graisse téflon Robbe).
D'origine la Speedy 24 était vendue avec un clone du CPR unit (CPR unit créé à l'origine par Futaba pour équiper les premières TAMIYA Tamtech). Mon plus grand challenge aura donc été de trouver l'électronique adéquate à ce châssis.

Tant qu'à faire, autant faire différent et partir sur de l'électronique séparée. Exit donc un CPR unit. 

La place était plus que comptée. En effet, j'avais un espace de 60x60mm pour loger un variateur, un récepteur et un accu.
Ce ne fût pas une mince affaire, néanmoins je souhaitais procéder ainsi pour rabaisser au maximum le centre de gravité.

 

Pour m'aider dans cette tâche d'implantation j'ai décidé de modéliser la Speedy 24:

 

Voici les quelques variateurs (format mini) que j'avais envisagé d'acheter à l'époque:
 
Variateur JETI 050:
Encombrement: 14 x 14 x 5
Accus: 6 à 8 éléments Nimh 
Marche avant et frein
Cutoff: non
Intensité en continue: 5A (trop léger)
Poids: 1.2 grammes
BEC 5V
------------------------------------------------
Variateur NOVAK GT Micro (il a remplacé le SPY dans la gamme Novak):
Encombrement: 28.45 x 24.13 x 12.1
Accus: 6 à 8 éléments Nimh ou Lipo 2S
Protection thermique: oui
Marche avant et frein
Cutoff: ?
Intensité en continue: 25A (450A en burst)
Poids: 14.4 grammes
BEC 0.5A / 5V
Résistance interne: 0.0056 ohm 
-----------------------------------------------
Variateur TEKIN B1R Micro brushed:
Encombrement: 25.4 x 23.6 x 8.3
Accus: 4 à 8 éléments Nimh  ou 2S/3S Lipo
Marche avant, frein et marche arrière
Cutoff: Oui
Intensité en continue: ?
Poids: ?
BEC: 1.5A / 5V
Résistance interne: 0.0052 ohm
-----------------------------------------------
Variateur Noname 320A Micro:
Encombrement: 26 x 26 x 17
Accus: 4 à 8 Nimh ou 2S Lipo
Protection thermique: non 
Marche avant, frein, marche arrière
Cutoff: ?
Intensité en continue: 80A (320 en burst) 
Poids: 46 grammes
BEC: ? 
Résistance interne: ? 
-----------------------------------------------
Variateur LRP Quantum Competition 2 Micro:
Encombrement: 25.5 x 23.3 x 16.3
Accus: 4 à 8 éléments Nimh
Protection thermique: ?
Marche avant (TCS), frein (ABS) et marche arrière
Cutoff: ? 
Intensité en continue: 20A (375 en burst)
Poids: 15.5 grammes
BEC: ?A / 5V
Résistance interne: ?
-----------------------------------------------
Variateur Team Associated XPS Micro ESC:
Encombrement: 25.6 x 26 x 15.6
Accus: 4 à 7 éléments Nimh
Protection thermique: oui
Marche avant, frein et marche arrière
Cutoff: ?
Intensité continue: 20A
Poids: 31 grammes
BEC: 1A/5V
Résistance interne: 0.0045 ohm 

 

J'ai finalement, grâce à une annonce sur le forum Vintage RC, acquis un variateur Ko-Propo ZX-100.
Le ZX-100 collait parfaitement à ce projet avec son encombrement mini.

Malheureusement j'ai eu beaucoup de mal à trouver des informations sur ce variateur.
Premier réflexe: contacter le "customer service" de Ko-Propo USA. Résultat, on m'a envoyé sur les roses (matériel trop ancien mon bon m'sieur).

Bref je ne me suis pas arrêté à ce refus, étape suivante : le "customer service de Ko-Propo Japon. Et bien quelle différence !! Le "customer service" de Ko-Propo Japon est tout simplement génial !
Un grand merci à eux car ils se sont décarcassés pour me répondre. Ne trouvant, de prime abord, aucunes informations sur le ZX-100 (car assez ancien), ils n'ont pas laissés tomber. Ils ont transmis ma demande au bureau d'étude électrique et ont trouvés quelqu'un qui avait travaillé, douze ans plus tôt, sur la conception du ZX-100. Je n'en croyais pas mes yeux, admirable ! 
Merci à M. Higashikawa pour l'aide apportée et les informations obtenues !! 

A la réception radio, j'ai opté pour un récepteur Hitec GEM series (format micro).
L'interrupteur du variateur a été remplacé par un modèle micro Futaba.

 

Avec son électronique:

 

Cela me laisse suffisamment de place pour loger un accu Lipo 2S. Les Turnigy nano-tech 300Mah (45x17x12 mm) sont parfaits.

En définitive, malgré cette relative rusticité, ce châssis est super sympa à piloter. Le train avant est très vif, l'arrière est sans surprise. Cela glisse en douceur, je n'ai jamais eu de décrochage brusque. Merci au flex du pod ! 

Egal à moi-même j'ai encore pondu un post à rallonge. Désolé pour la tartine à lire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Kuruma modelisme
  • : Blog consacré au modélisme radio-commandé. Modèles vintages et récents. Restaurations, "optionnite", astuces, ... Histoire de la RC, essais, ...
  • Contact

Translate

JP-Flag.png      UK-flag.png      DE-flag.png      ES-Flag.png      IT-Flag.png      PT-Flag.png

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -