Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 08:30

Vous devez sans doute vous en douter: J'aime les châssis tractions.

 

Premièrement car ce sont généralement des châssis qui sont très très plaisants à piloter.

Deuxièmement car ce sont souvent des châssis rares et atypiques.

 

Le Tamiya FF01 ne déroge pas à la règle.

Il faut admettre, néanmoins, que le FF01 à eu un large succès. Le FF02 n'a d'ailleurs jamais réussit à prendre la succession du FF01 !

 

Je disais donc que le FF01 a eu un grand succès, il a été proposé au catalogue Tamiya de 1993 jusqu'à 1998.

Au total 16 versions différentes (Honda Civic EG6 , Honda Accord JTCC, Nissan Primera JTCC, Toyota Levin, Ford Mondéo BTCC, Opel Vectra JTCC, Clio Williams, Volvo 850 BTCC, VW Golf III VR6, VW Golf IV V5, VW New Bettle).

 

Cinq années de production c'est tout à fait honorable, d'autant plus à cette période où le modélisme auto 1/10 était en pleine ébullition !

 

Le FF01 reprenait bon nombre d'organes déjà existants de la marques aux étoiles. Ainsi l'oeil du modéliste avisé pouvait rapidement desceller les diverses origines du FF01.

 

Ce châssis traction utilisait essentiellement des pièces communes aux Tamiya TA01 et TA02 (trains roulants, châssis baignoire, différentiel à billes, ...).

 

En dehors de cela, le FF01 inaugurait un nouveau style de pilotage chez Tamiya.

Pour ce faire, la marque Nippone à conçu des cellules avants et arrières nouvelles. Le châssis des FF01 est bâti autour d'un châssis baignoire en ABS (commun aux TA02) autour duquel viennent se greffer les cellules avants et arrières. La suspension est confiée à des nouveaux combinés ressorts+amortisseurs hydrauliques inaugurés par le TA02.

 

La transmission est largement inspirée des modèles touring TA01 et TA02. Le moteur est positionné en porte-à-faux avant (Cette expérience permis à Tamiya de développer son futur TA-03F !). Sur les FF01, la répartition des masses est de l'ordre de 70-30 ! Beaucoup de poids donc à l'avant, ceci pour essayer de passer au mieux la puissance au sol !

 

En fin de cinématique de transmission, nous retrouvons un différentiel à billes réglable. Tamiya mettant tout à la disposition du pilote pour régler au mieux le glissement du différentiel. Ceci en fonction de la piste, des pneumatiques et de la température ambiante !

 

Un petit carter, sur le dessus de la cellule avant, renferme les pignons et couronnes de la transmission. Ce carter, fixé par 3 vis (3x10) est aisément et rapidement amovible. L'utilisateur peu donc facilement y accéder en cas de problème et pour le nettoyage des dentures. La quasi-intégralité de la visserie est identique, un excellent point pour les compétiteurs.

 

La transmission est d'origine montée sur bagues plastiques. Il est primordiale de les remplacer par des roulements, notamment lorsque l'utilisateur opte pour une motorisation plus performante qu'un Mabuchi RS-540 de base (moteur 27 Tours). Si cela s'avère utile, l'option radiateur aluminium l'est aussi pour dissiper les calories des moteurs options.

 

Les cardans à boules goupillées remplissent parfaitement leurs rôles. Il faudra vérifier fréquemment leurs usures en cas de motorisation préparée.

 

Comme tous les modèles Tamiya, le FF01 ne déroge pas à la règle. En effet, une quantité d'options conséquentes ont été développées en vue d'augmenter les performances de ce châssis.

 

Le FF01 ayant connu un grand succès, Tamiya organisa des manches de Tamiya Cup uniquement dédiées aux FF01 !

 

La présentation des FF01 étant faite, parlons un peu de mon FF01.

Ce FF01 a été acheté d'occasion directement à la source (au Japon !). Ce dernier n'a que très peu roulé.

Donc un châssis en excellent état, condition sine qua non pour avoir une base saine.

 

P1070470.JPG

 

P1070478.JPG

 

P1070473.JPG

 

 

J'ai commencé à apporter ma dose de modifications pour atteindre un objectif bien précis:

Reproduire un châssis optionné comme à l'époque de la Tamiya Cup !

 

Au Japon, certains FF01 ont connus des préparations tout simplement impressionnantes.

Des optionneurs inédits se sont lancés dans la conception d'options. Les FF01 sont, avec les TA01 et TA02, des modèles ayant étés énormément étudiés par des optionneurs de toutes horizons.

 

Je me suis donc largement inspiré de ces préparations pour bâtir le cahier des charges de ce projet.

 

J'essaierai donc de rendre hommage avec humilité à ce châssis qui me plait énormément.

 

Voilà le châssis à sa réception du Japon.

La motorisation est confiée à un Tamiya Sport-Tuned qui fera parfaitement l'affaire.

 

Préparation des trains roulants et de la transmission: montage de roulements à billes de types ZZ.

 

Préparation du train avant: fusées + portes-fusées options en aluminium.

Les axe des portes-fusées sont montés sur roulements épaulés. La précision est impressionnante, le jeu est à présent inexistant.

 

options-2.JPG

 

Préparation du train arrière: fusées aluminium

Préparation transmission: Radiateur + support moteur neuf (le radiateur déjà présent à l'achat était abimé) + couronnes et pignons neufs et enfin des axes de transmission en carbone.

 

options-1.JPG

 

options-3.JPG

 

 

Les trains avants et arrières optionnés, une partie des vis du châssis ont été remplacées par de la visserie inox à empreintes hexagonales creuses.

 

P1070610.JPG

 

P1070627.JPG

 

P1070626.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Kuruma modelisme
  • : Blog consacré au modélisme radio-commandé. Modèles vintages et récents. Restaurations, "optionnite", astuces, ... Histoire de la RC, essais, ...
  • Contact

Translate

JP-Flag.png      UK-flag.png      DE-flag.png      ES-Flag.png      IT-Flag.png      PT-Flag.png

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -