Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 14:19

Bonjour,

J'ai profité d'une super promotion, juste avant les fêtes de fin d'année, pour faire l'aquisition d'un Thunder Tiger BX II. 

 

P1090074.JPG

 

P1090089.JPG

 

L'idée était de pouvoir tourner sur piste TT 1/10 avec une base seine et éprouvée en compétition. Ceci dans le souci d'avoir toujours un accès facile aux pièces de rechanges.

Privilégiez toujours un modèle assez rependu pour lequel les retours d'expériences sont positifs. Ainsi vous vous éviterez les tracas d'une pièce introuvable faute d'une production suffisante !

Je reviendrais plus longuement sur ces points sur un futur article consacré expressément aux achats d'auto RC.

Revenons au vif du sujet si vous le voulez bien.
Le Thunder Tiger BX II est un buggy TT électrique 4x2 échelle 1/10.
Vous me direz que la catégorie TT électriques 1/10 est asphyxiée par pléthores de modèles. En réalité le Phoenix BX II n'est autre qu'un Team Associated RC10 B3 remanié à la sauce Thunder Tiger.

Le B3 d'Associated est un châssis dont la réputation n'est plus à faire (Champion du Monde 2005 notamment).

Thunder Tiger fait parti du même groupe que Team Associated. Un partenariat à donc été mis en place pour recycler d'anciennes conceptions, d'où la naissance du Phoenix BX II.

Le Phoenix BX II utilise donc la même architecture que le RC10 B3, à deux/trois exceptions près.

Le BX II est ici livré RTR avec motorisation brushed (moteur charbon). Seule la batterie et son chargeur manquent à l'appel.

Pour un RTR, l'équipement est très avancé:
Thunder Tiger réutilise apparemment ici la même transmission que celle des Asso B3.
Les voies sont entièrement réglables (multiples-points d'ancrages, biellettes à pas inversés, ...).
Tous les organes en rotations sont équipés de bagues bronze. Les roulements font partis du catalogue d'option Thunder Tiger. On ne pouvait pas exiger les roulements d'origine pour un prix d'appel si faible.
Les pneus sont équipés d'inserts soft. Les pneumatiques, à l'arrière notamment, sont relativement durs. La durée de vie de ces derniers aura été le facteur clef du cahier des charges.

 

P1090120.JPG

 

P1090121.JPG

 

P1090110.JPG

 

La motorisation est confiée à un moteur brushed 17x2 associé à un variateur électronique Ace Veloci RS.

Cet ESC* (*Electronic Speed Controler --> Variateur de vitesse électronique) accepte des moteurs à partir de 17T, on est donc à la limite avec la motorisation choisie par Thunder Tiger.
Point de craintes, le 17X2 fournis est loin d'être un foudre de guerre, certains bons 23T font mieux !

Le variateur ne sera donc pas repoussé dans ces derniers retranchement, un bon point pour la fiabilité.

 

P1090135.JPG

(d'origine la prise d'accu sur le variateur est un modèle standard, je l'ai remplacée par une prise "Dean" pour brancher un Lipo 2S. Je privilégie ce type de prise qui s'avère très fiable).

 

Continuons sur l'équipement du Phoénix BX II.

Le logement d'accu, au centre du châssis (pour favoriser un bon équilibre), est tapissé de mousse de protection.
Cette préparation est donc parfaite, pour protéger l'accu de l'auto, en condition tout terrain (les accus, surtout ceux à base de Lithium n'apprécient pas les chocs).

Il est à noter que le câble de liaison entre le variateur et le récepteur prend place sous l'accu de propulsion.
Ce câble est noyé dans une rainure peu profonde. Ceci permet à l'utilisateur d'avoir une zone dégagée pour l'accès à l'accu de propulsion.

 

La direction du Phoenix BX II est confiée à un servo Ace 1903 de 3 Kg de couple allié à un sauve-servo monté en direct sur le palonnier.
Ce servo s'avère suffisant pour débuter. Il sera avantageusement changé par la suite (ce dernier manque un peu de rapidité).

P1090151.JPG

 

L'équipement radio est très complet et très efficace puisqu'il se bâti sur un ensemble TX/RX en 2.4 Ghz.

 

Cet ensemble 2.4 Ghz utilise le système de transmission FHSS permettant l'utilisation de 78 canaux différents.

 

L’émetteur à volant, de 3 voies (référence: Cougar PS3), devra être alimenté par huit éléments (type AA) ou par l'intermédiaire d'une batterie d'au moins 9.6V. L'utilisateur pourra, à tout moment, contrôler la "santé" des accus de la radio grâce à 3 leds indiquant respectivement les seuils d'intensités (Low, Mid et Full).


P1090342.JPG

 

Le porte pile est amovible et est équipé d'une prise permettant à l'utilisateur de monter, pourquoi pas, un accu Life en 3S.

P1090371.JPG

 

Cette radio possède des réglages plus que suffisants pour un débutant (Trims, ajustement des courses, double débattement des servos, ...) + bouton "Aux" permettant d'activer une troisième voie.
Sur son boitier on retrouve également une prise de charge, bien pratique en cas d'utilisation d'accus en Nimh.

Vous l'aurez compris, cette radio est vraiment de bonne facture et les détails apportés le démontrent. Pour convaincre les plus réticents, sachez que même la tension du ressort de rappel du volant est réglable (incroyable sur une radio d'un modèle RTR !)

Passons maintenant au récepteur. Cet organe vital est loin d'être anecdotique.
La réception est assurée par un récepteur (4 voies) de très petit gabarit (un bon point car très utile pour les châssis nécessitant un très petit récepteur).

 

P1090167.JPG

 

A noté que ce récepteur (référence: ACE RC TRS 401 SS) est le même que celui fournis par Associated sur une grande majorité de leurs modèles RTR.
Chez Team Associated, ce récepteur porte la référence: XP TRS 401-SS.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Kuruma modelisme
  • : Blog consacré au modélisme radio-commandé. Modèles vintages et récents. Restaurations, "optionnite", astuces, ... Histoire de la RC, essais, ...
  • Contact

Translate

JP-Flag.png      UK-flag.png      DE-flag.png      ES-Flag.png      IT-Flag.png      PT-Flag.png

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -