Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 08:55

Bonjour,

Voici la présentation d'une petite merveille reçue il y a peu de temps.
Je dois dire que ce modèle de chargeur m'intéressait beaucoup depuis sa sortie fin 2013.

Ce chargeur (Racing Star RS16) est commercialisé par le fabricant SkyRC.
Autant vous le dire tout de suite, cela n'a rien à voir avec la gamme des chargeurs Imax.

Ici la qualité, la sophistication et la performance sont les grandes lignes directrices du cahier des charges de ce chargeur.

 

SkyRC à voulu concevoir un condensé de technologie destiné particulièrement aux modélistes autos souhaitant avoir un produit facilement utilisable dans les stands de leurs pistes favorites.

Les dimensions de ce RS16 sont tout à fait étonnantes, jugez plutôt:
- longueur de 92 mm  
- largeur de 111.4 mm
- hauteur de 50 mm

Alors, qui dit mieux ?

 

Evidemment ce chargeur ne possède pas d'alimentation intégrée, il faudra donc en utiliser une externe.

Comme vous le savez, les chargeurs à tendance pro ou semi-pro sont systématiquement dépourvu d'alimentation intégrée, le RS16 ne déroge donc pas à la règle.

SkyRC à développé une alimentation spécifique au RS16. Cette dernière est aussi compacte que le RS16 lui-même. Le chargeur se connecte sur son alimentation (Skyrc eFuel 17A) par l'intermédiaire de 2 prises PK mâle/mâle enfichés sur le dessous du chargeur. L'avantage est l'absence de câble d'alimentation entre le chargeur et sont alimentation.

Je n'ai pas acheté l'alimentation dédiée mais vous verrez, plus loin, pourquoi ...

En terme de charge, il est capable de charger tout ou presque (LiPo, LiIon, LiFe, NiCad, NiMh, Pb).

 

Caractéristiques techniques du RS16:

DC Input Voltage: 11-18V
Display Type: 2x16 LCD
Display Blacklight: Blue
Controls: Joystick
Case Matérial: Aluminium
Cooling System: Built-in fan x1pc
Case Size: 92 x 111.4 x 50 mm
Weight: 405 gramms
PC Communications: USB Port for PC Control & Firmware Upgrade
External Port: Balance Socket-XH, Temperature Probe Socket, Battery Socket, DC input, Micro USB Port for PC

Delta Peak Detection: NiMH/NiCad: 3 - 15mV/cell
Charge Cutoff Temperature: 20-80°C (adjustable)

Charge Voltage: NiMH/NiCad: Delta peak detection
                  LiPo: 4.18-4.3V/cell
                  LiIon: 4.08-4.2V/cell
                  LiFe: 3.58-3.7V/cell

Balance Current: 200mA/cell
Reading Voltage Range: 0.1 - 25.8V/Cell

Battery Types/Cells: LiPo/LiIon/LiFe: 1-6 cells
                        NiMH/NiCad: 1-15 cells
                        Pb: 2-20V

Battery Capacity Range: NiMH/NiCad: 100-50000mAh
                            LiPo/LiIon/LiFe: 100-50000mAh
                            Pb: 100-50000mAh

Charge Current: 0.1A-1A (±0.3A)  1A-16A (±10%)
Safety Timer: 1-720 minutes/off
Charge Wattage: 180W
Discharge Current: 0.1A-8A (±10%)

Discharge Cut-off Voltage: NiMH/NiCad: 0.1-1.1V/cell
                                LiPo: 3.0-3.3V/cell  ;  LiIon: 2.9-3.2V/cell
                                LiFe: 2.6-2.9V/cell  ;  Pb: 1.8V

Discharge Wattage: 30W
Balance Cells: 6 cells
Memory: 10 differen charge/discharge profiles

Charge Method: CC/CV for lithium types and lead (Pb) batteries
                   Delta-peak Sensitivity for NiMH/NiCad

 

La finition extérieure:

Le RS16 est construit autour d'un boitier en aluminium anodisé rouge. Plusieurs ailettes de refroidissement sont présentes pour dissiper les calories superflues.
Le boitier est fermé de chaque côtés par une tôle en aluminium noir.

Un large écran LCD, rétro éclairé bleu, est intégré au centre du chargeur.
Sur la partie basse, enfin, un joystick est présent pour la navigation dans les menus.

 

Une connectique complète:

Nous retrouvons de gauche à droite:
Une platine d'équilibrage très complète (de 2S à 6S) et son câble de connexion au chargeur.
Un câble d'alimentation avec sa prise XT60
Un câble de charge à personnaliser (PK Ø4 d'un côté et câbles étamés de l'autre)
Et enfin un cordon de charge pour accus 2S Hardcase

 

Faisons le tour du propriétaire: "Petit mais costaud" pourrait bien qualifier ce chargeur étonnant.

La face droite du RS16:

Sur le côté droit, à l'arrière, une prise mâle XT60 est encastrée. L'indication "Input" est sans équivoque: c'est par cette prise XT60 que l'on alimentera le chargeur via une alimentation stabilisée (cette entrée est prévue pour toute utilisation d'une alimentation 12V autre que celle développée par SkyRc).  

A gauche de cette entrée 11-18V on retrouve un port d'équilibrage (1 à 6S). A ce titre il faut veiller à bien localiser la borne négative (-) avant de connecter la platine d'équilibrage externe (il n'y a pas de détrompeur).

Continuons avec la présence d'un port pour sonde de température externe. La sonde (non fournis avec le chargeur) permet de contrôler la température pendant la charge / décharge de vos accus. L'utilisateur configure les températures limites à ne pas dépasser (les températures maximales varient d'une marque à l’autre et d'un type d'accu à l'autre). La sonde n'est pas un artifice car elle permet de stopper la charge ou décharge lorsque le seuil critique est proche. Cela permet d'éviter bien des accidents ...

Enfin nous trouvons la sortie pour la charge "Output".
Le RS16 ne possède qu'une seule sortie pour la charge. Personnellement cela m'est suffisant.
La puissance maximale de charge de 180 Watts est tout simplement bluffante sur un chargeur si compact.
Il est donc possible de recharger un accu très rapidement (en veillant bien entendu à rester cohérent avec l'intensité de charge).

 

La face gauche du RS16:

Sur le côté gauche, à l'arrière, un ventilateur est intégré au boitier. Ce dernier, thermo-régulé, se déclenche en fonction de la température interne du chargeur.
L'utilisateur peut à tout moment contrôler la température interne (boitier) et externe (de l'accu) sur l'écran du chargeur.

Pour clôturer cette face gauche, nous trouvons un port USB.
Via ce port, il est possible de mettre à jour le firmware du chargeur.
Mais ce n'est pas tout, grâce au logiciel SkyRC "Charge Master" il est possible d'intervenir sur tous les paramètres du chargeur, de visualiser les différentes courbes de charges/décharges et d'équilibrages de vos accus.
Les paramètres, ainsi que les données sont enregistrables.

 

La face inférieure du RS16:

Sur cette face, vous pouvez remarquer les deux prises PK Ø4 intégrées.
Elles servent uniquement à l'alimentation du RS16 avec l'alimentation SkyRC eFuel 17A.

 

En fonctionnement:

L'IHM est tout simplement parfaite à mes yeux.
Pour peu qu'on ai lu préalablement la notice, il est aisé de naviguer dans les différents menus.
Et même sans cela, tout est si intuitif que l'on ne se perd pas.

Le RS16 est capable de charger tout ou presque (LiPo, LiIon, LiFe, NiCad, Nimh, Pb).
L'utilisateur peut intervenir sur tous les réglages pertinents et les sauvegarder dans la mémoire interne du chargeur (jusqu'à 10 profils mémorisables).
La cerise sur le gâteau: le joystick de navigation qui offre une très bonne ergonomie.

 

Une taille mini: Comme je vous le disais, ce chargeur sait se faire discret. Sa taille est tout simplement minuscule.
 

Mini-Z vs SkyRc RS16:

 

En conclusion:
Un futur must have !
Aussi élégant que performant et le tout dans un format micro.
Complet tout en restant simple d'usage, voilà l'une des caractéristiques fondamentales de ce chargeur !

Je vous conseils donc vivement ce chargeur que l'on pourrait comparer à un couteau Suisse !

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une alimentation, oui, mais pas n'importe laquelle:
Comme vous aurez pu le lire plus haut dans ce post, le RS16 à besoin d'une alimentation en courant continu de 11 à 18V.

Il y avait la solution simple d'acheter une alimentation de modélisme, comme par exemple la version SkyRc eFuel 17A (conçue pour le RS16) qui aurait été parfaite.
Seulement je voulais quelque chose de plus puissant, "qui en a sous le pied" comme on dit !
 
Je vous l'accorde, il existe des alimentations de modélisme plus puissantes que la eFuel 17A de SkyRC.
Mais je restais sur ma faim, prix élevés au vu des caractéristiques assez communes de ces grosses alimentations RC. Je suis très à cheval sur la qualité du matériel que j'utilise.
Alors mettre une certaine somme juste pour avoir une alimentation lambda, estampillée par une marque de RC ne me disait rien du tout.

Pour ce faire, j'ai opté pour une solution testée et approuvée sur un autre de mes chargeurs qui n'a pas encore été présenté sur ce topic.
J'ai effectué pas mal de recherches pour trouver une source d'alimentation fiable et puissante.

J'ai constaté qu'en aéromodélisme beaucoup de pilotes utilisaient des alimentations assez inédites. Les "petits gros" électriques, nom donné aux gros aéronefs RC, utilisent des accus Lipo dont les capacités sont très grandes.
Les pilotes de ces modèles utilisent des chargeurs très puissants et des alimentations capables de fournir le courant demandé.
Ces utilisateurs font souvent appel à des alimentations industrielles modifiées ou à des alimentations de serveurs informatiques, elles aussi, modifiées.
J'ai opté pour cette dernière option (une alimentation de serveur modifiée).

 

Pourquoi ce choix ?
Les alimentations des serveurs informatiques doivent fournir une tension stabilisée très pure (à découpage). De plus leur fiabilité doit être exemplaire, travail continue en charge.

Comme je voulais du fiable et solide, mon choix était tout fait.

 

La préparation de l'alimentation:
J'ai commandé cette alimentation sur ebay auprès d'un vendeur à qui j'avais déjà acheté une alimentation du même type (encore plus puissante et que je présenterai bientôt).
Ce vendeur modifie lui-même des alimentations de serveurs d'occasions. Mon premier achat a été un modèle déjà modifié (que je vous présenterai bientôt).
Pour mon RS16, je voulais une alimentation brute, que je modifierai moi-même (plus économique et plus gratifiant). Bon je dois avouer que c'était un prétexte pour pouvoir en "désosser" une complètement !

Etant donné les caractéristiques du chargeur RS16 de SkyRC, j'ai opté pour une alimentation de serveur Dell de 12V et d'une puissance maximale de 750 Watts !!
Cette alimentation est capable de délivrer une intensité en continue de 62.4 ampères !!!!

Autant vous dire que j'ai un matelas confortable avant d'atteindre les limites de cette alimentation !

 

Vue d'ensemble de mon alimentation:

Je vous l'accorde, ce type d'alimentation est moins esthétique que celles dédiées au modélisme. Mais ce critère est subjectif lorsque l'on recherche la performance. D'ailleurs je ne réfute pas l'idée de créer, un jour, un habillage pour mon alimentation.
Pour le moment l'aspect "brut de décoffrage" me plait beaucoup !

 

Première étape: démontage de l'alimentation pour un nettoyage complet (pinceau + aspirateur).

 

Partie supérieure et inférieure démontées:

 

Détail de la partie inférieure:

 

Le bornier avant:

 

Un ventilateur massif permettant de dissiper efficacement la chaleur:

L'intérieur et le ventilateur étaient relativement propres (les serveurs utilisant ces alimentations sont généralement dans des lieux très propres où l'air est filtré).

 

Les caractéristiques techniques de cette alimentation Dell:

 

La face arrière de l'alimentation:

Sur cette face arrière vous constaterez 3 leds de diagnostique. Ces led permettent de desceller rapidement toutes avaries de l'alimentation.

Passons à la modification de mon alimentation. Cette alimentation nécessite 2/3 modifications pour être opérationnelle.

 

Kit de modification:

Ce kit comprend deux prises PK femelles Ø4mm et 3 jumpers (2 seuls sont utiles).

 

Tout ce passera sur la face avant de l'alimentation:

 

Les modifications à apporter:

A- Il faut tout d'abord utiliser 2 jumpers, pour relier les pins A1 à B1 et A2 à B2. Cela permet d'activer la thermo-régulation de l'alimentation (pour ne pas avoir le ventilateur tournant à son régime maxi tout le temps).

B- Il faut à présent que le pin "B6" entre en contact avec le bornier d'alimentation repéré "PB1".
Pour ce faire, il est préconisé de tordre le pin avec une pince.
Cette solution ne me plaisait pas. J'ai donc d'abord formé le pin pour l'amener en contact avec PB1, puis j'ai soudé à l'étain le contact de ces deux entités. A présent aucun risque que le contact soit rompu !
Normalement il n'y a rien d'autre à faire. J'ai tout de même isolé l'extérieur des borniers de puissances non utilisés (PB1, PB2, PB4 et PB5). On est jamais trop prudent !

 

Modifications faites:

Est ensuite venu le moment fatidique, celui du premier test.
Et bien je suis ravi car tout fonctionne parfaitement !

 

Test avec mon B6AC:

Les led de diagnostiques m'indiquent que l'alimentation n'a aucune avarie en fonctionnement donc modification approuvée et validée !

Voilà donc une alternative aux sempiternelles alimentations spécifiques à la RC qui restent somme toute assez communes.

 

Pour clore ce message digne d'un roman policier, j'ai commencé mes tests avec mon nouveau chargeur RS16. 

Pour le moment je suis très satisfait de ce package qui fonctionne à merveille !

Alors n'hésitez plus le jou où vous aurez besoin de plus de puissance de charge: pensez aux alimentations de serveurs !

Partager cet article

Repost 0
Published by Kuruma - dans Accessoires RC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Kuruma modelisme
  • : Blog consacré au modélisme radio-commandé. Modèles vintages et récents. Restaurations, "optionnite", astuces, ... Histoire de la RC, essais, ...
  • Contact

Translate

JP-Flag.png      UK-flag.png      DE-flag.png      ES-Flag.png      IT-Flag.png      PT-Flag.png

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -