Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 19:34

Bonjour,

Suite et fin de ce projet de conversion brushless de mon Ansmann Ruler.

Une platine supérieure de servo de direction à été réalisée en carbone.

Cette dernière à préalablement été dessinée aux cotes. Le plan de détails à ensuite été transmis à l'usineur (spécialisé dans le carbone).

La platine en 3D:

 Platine-servo.png 

Cette pièce permettra de rigidifier sensiblement la fixation du servo de direction.

 

Le plan de détails de cette dernière:

Plan-de-details-platine.jpg

 

(Etant dessinateur projeteur en bureau d'étude, je n'ai aucun mérite concernant cette partie du projet).

 

La platine reçue et montée (les entraxes de perçages sont parfaitement exécutés):
P1100399.JPG

 

Dernière étape de ce projet: la carrosserie.

Cette dernière avait été découpé depuis pas mal de temps. La délimitation des découpes est très approximative, il faut improviser !

Le lexan de cette carrosserie est extrêmement épais (il faut de bon ciseaux pour lexan !).

 

Donc pour achever ce projet, j'ai repris les découpes de la carrosserie au papier de verre fin.

Enfin les autocollants ont été apposés.

P1100449.JPG

 

P1100457.JPG

 

Il reste maintenant quelques finitions et réglages, mais le plus gros est fait (projet fini à 95%) !

Je vous informerai de la suite de ce modèle. Une évolution est fort probable (il n'est pas incertain qu'un arceau cage de SC8 soit adapté à ce châssis, de même que des jantes beadlocks de SC8 et d'autres surprises !!)

L'arceau du SC8 permettra de préserver la carrosserie étant donné le poids assez conséquent d'un tel châssis !

 

Un nouveau projet est déjà en travaux, il sera présenté ici même sous peu de temps !

Un petit indice: ce sera une auto de piste échelle 1/12, 4 roues motrices (j'en ai déjà trop dit) ...

Partager cet article

Repost 0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 16:46

Bonjour,

 

Voici la suite de cet Ansmann Ruler converti à l'électrique !

 

Suite avec la réception du combo brushless choisi.

Ceci m'a permis de bien avancé sur ce projet !

 

La motorisation est confiée à un combo Hobbytech (spécial 1/8 TT).

- Moteur 2000 KV (4 pôles), version XL avec cage ventilé

- Contrôleur Pro 150A (avec gestion des moteurs sensored). C'est le plus gros contrôleur de la gamme Hobytech. L'intérêt de la version 150A est nul doute le fait de pouvoir utiliser des tensions de 22.2V (Lipo 6S) !

 

Détails du contrôleur:

 

P1080938.JPG

 

P1080946.JPG

 

P1080950.JPG

 

Voici les cotes du boitier du contrôleur:
- Longueur: 67 mm
- Largeur: 55 mm
- Hauteur: 41.4 mm

 

La nouvelle gamme de contrôleurs Hobbytech ne vient plus pré-câblés. J'ai demandé à un ami électricien industriel de me câbler le tout (avec connecteur en série pour doubler la tension).

 

L'isolation, à la colle chaude, des bornes vulnérables:

P1080968.JPG


Détails du moteur (2000KV XL 4 Pôles):
P1080972.JPG
P1080979.JPG
P1080982.JPG
P1080983.JPG

 

Pour avoir une idée de la taille du moteur: (moteur 2000KV XL vs Mini-Z)

P1080989.JPG

 

Voici les cotes du moteur:
- Diamètre cage: Ø 42 mm
- Longueur cage: 74 mm
- Diamètre arbre: Ø5 mm
- Longueur hors tout: 91 mm

Le tout monté sur le châssis:
P1090004.JPG

 

P1090014.JPG

 

Un pignon de 12 dents, fournis dans le kit de conversion, est ici monté (les tests détermineront le rapport adéquate). Les pignons définitifs seront en acier trempé (60/62 HRC). 

P1090024.JPG

 

P1090026.JPG

 

P1090042.JPG

 

Un servo RCD 645 MGB est monté à la direction (11 daN/cm de couple, pignons en alliage metalique, montés sur roulements)

P1090050.JPG

 

P1090068.JPG

 

Les pneus ont été collés. Une couche de lustreur de pneus (à base de vinyle) à été passée pour enlever les résidus de colle et nourrir les gommes.

Une platine de renfort de servo à été dessinée en CAO. Elle viendra se fixer au sommet des plots de fixation du servo de direction. Pour rester cohérent avec les autres pièces de renforts, cette pièce sera réalisée en carbone (par un sous-traitant spécialisé dans l'usinage des matériaux composites) !

 

Selon toutes vraisemblances, le récepteur sera fixé sur cette platine.

 

La dernière étape sera la préparation de la carrosserie !

 

La suite très vite ...

Partager cet article

Repost 0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 18:03

Bonjour,

Continuons avec ce projet de conversion brushless si vous le voulez bien.

Voici le début du montage à proprement parler.

On entre dans le vif du sujet avec le montage des cellules !

La cellule avant:
P1070764.JPG

La cellule arrière:
P1070777.JPG

Les cellules avants et arrières:
P1070778.JPG
Le train arrière complet (ou presque):
P1070781.JPG
P1070786.JPG
Le train avant complet (ou presque):
P1070810.JPG
P1070824.JPGUne chose est indéniable les différentes pièces sont très bien proportionnées. C'est massif et cela inspire confiance. Les plastiques sont d'une qualité excellente !! 

 

La pièces maitresse de ce projet est arrivée: le kit de conversion.

Pour rappel, ce dernier est normalement destiné aux buggys Hobao Hyper 8
P1070806.JPG

 

Bonne nouvelle, le kit de conversion se monte parfaitement sur mon Ansmann Ruler !

Tout s'ajuste à la perfection, de plus, le renfort supérieur en carbone (option Hyper 7) se monte lui aussi parfaitement.
P1070873.JPG
P1070875.JPG
Après quelques jours de travail, le montage à pas mal avancé !

Cela commence à ressembler à quelque chose:
P1070829.JPG
Détails sur la superbe barre d'Ackermann (ça change de celle d'origine). Le renfort supérieur carbone remplace avantageusement celui d'origine !
P1070841.JPG
Le train avant avec ces pièces non conventionnelles et sa direction montée sur roulements:
P1070881.JPG
Le train arrière (le boitier radio sera retiré car le futur moteur prendra une bonne partie de la place).

Le support d'accus à parfaitement pris place.
P1070882.JPG
Mes premières impressions à ce stade du montage:
- La transmission est très libre et n'accroche pas (une excellente roue libre !!)
- La suspension parait très bonne, il faudra que je durcisse surement l'arrière (à définir lors des futurs essais en dynamiques)
- Une bonne partie des options de l'Hyper 7 se montent parfaitement (sans aucune retouche)

Pour le moment j'ai réglé grossièrement les voies. Il y aura du carrossage négatif à l'avant et à l'arrière.
Il faudra également que je mette de l'ouverture sur le train avant pour le rendre plus incisif !

Il reste encore beaucoup de travail ...

La suite dans la 4ème partie.

Partager cet article

Repost 0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 18:05

Bonjour,

Voici la suite de ce projet de conversion brushless d'un short course 1/8 thermique: L'Ansmann Ruler.

Le Kit de l'Ansmann Ruler reçu, j'ai passé commande des pièces options souhaitées.

 

Pour débuter, voici les pièces options choisies:

 
Platine de direction carbone option Hyper 7:
P1070718.JPG
Roulements à billes étanches options (pour préparation de la direction):
P1070724.JPG
Les autres pièces options reçues:

- Platine de support d'axe de triangle avants (origine d'Hyper 7)
- Axes de sauve-servo options en aluminium (option Hyper 7)

- Platine de différentiel central option carbone (option Hyper 7)

- Support de puce option carbone (option Hyper 7)

- Barre de direction option en aluminium (option Hyper 7)

P1070797.JPG

 

Kit complet visserie option Inox A2 et A4 option Hyper 7 Pro:
P1070727.JPG

 

Voici le début du montage:

 

Toutes les pièces à assembler sont, au préalable, préparées: nettoyage/ébavurage, taraudage (lorsque nécessaire) et enfin assemblage.
Le taraudage des pièces permet d'avoir des filets solides qui craignent moins les démontages/remontages.

 

Toutes les pièces seront assemblées, dans la mesure du possible, avec de la visserie inox.

 

La notice du Ruler est pour le moins anécdotique. J'ai rarement vu une notice d'assemblage aussi succinte !!

Etant rodé au montage d'un kit, je n'ai pas eu de soucis. Néanmoins, en se mettant à la place d'un néophyte, on ne peut qu'être perplexe face à une telle notice !!

 

Revenons au vif du sujet, le montage !

 

Commençons par un amortisseur, la finition est très bonne et la taille tout bonnement impressionnante (Ø 25 mm au niveau de la bague de réglage). Aucun doute, ce sont donc vraiment des "Big-bores" !

P1070746.JPG Les soufflets, solidement encrés, permettent de protéger efficacement la tige de l'amortisseur. 


Les différentiels avants, arrières et centraux assemblés avec la visserie inox:
P1070755.JPG

Denture en acier trempé. Les différentiels avants et arrières possèdent une denture hélicoïdale.

 

Parechocs arrière assemblé:

P1070757.JPG

 

Parechocs avant assemblé:
P1070762.JPG
Le châssis aluminium, fraisé, avec ces bavettes latérales montées:
P1070735.JPG
La suite dans la 3ème partie !

Partager cet article

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 18:09

Bonjour,

Il y a 2 ans et demi j'ai franchis le cap du Short course en faisant l'acquisition d'un Traxass Slash VXL au 1/16.
Premier but: me familiariser avec le comportement des short courses.
Résultat plutôt convaincant (il en a dans le ventre le petit Slash) !!

Les échelles supérieures m'ont vites faites de l'oeil, il faut avouer que le comportement d'un 1/10 n'est pas le même qu'un 1/16.

J'ai longtemps hésité entre l'achat d'un SC10 et d'un Blitz. Pour tout vous dire, j'ai même été tout proche de me commander un Blitz Skorpion (qui était le modèle me convenant le plus). Malheureusement, ou heureusement, l'achat d'un châssis que je recherchais depuis longtemps à sonné le glas de ce projet.

L'idée d'un nouveau short course n'avait pas disparue.
Malheureusement (pour mon porte-monnaie), à force de voir des vidéos, je me suis décidé de passer à l'échelle supérieure (le 1/8 ème).
Mine de rien l'équipement d'une 1/8 n'est pas anecdotique !

Le facteur déclencheur: Un ami à moi m'a montré l'un de ces achats, à savoir un short course Ansmann Ruler thermique en kit.
Et force est de constaté que j'ai été impressionné par ce châssis et son évolutivité probable. Une idée me venait vite en tête ...

Je ne fait que rarement des achats compulsifs. Alors j'ai, comme à l'accoutumé, fait de longues recherches sur ce châssis peu connu.

En fait, très peu de personnes en possède un malheureusement.
Un mauvais point me direz-vous, notamment pour les pièces détachées.

Seulement il y a un "mais" qui change tout ...
  
Après étude approfondie, ce modèle s'inspire fortement de diverses sources (Associated SC8 pour la carrosserie et les roues), Hobao/Ofna Hyper 7 et Hyper 7 PBS pour les trains roulants et le châssis.

Donc les pièces stratégiques sont compatibles ce qui est parfait en cas d’indisponibilité de pièces !

Ce modèle est exclusivement vendu en thermique, disponible en kit (sans électronique ni moteur) ou en RTR avec tout ce qu'il faut.

Mon idée: convertir ce châssis en brushless.

J'ai choisis l'achat d'un Ruler en kit (n'étant pas très friand des RTR).
Le kit est dépourvu d'électronique et de moteur thermique. C'est donc une bonne base de départ.

Un problème s'est, cependant, assez vite présenté avant l'achat: il me fallait trouver un kit de conversion brushless adapté au Ruler d'Ansmann. Malheureusement rien n'existait.

J'ai alors opté pour un kit de conversion pour Hobao Hyper 8 (étant donné que le différentiel central ressemble en tout point à ce dernier, j'ai tenté le coups).

 

L'Ansmann Ruler est un modèle bien conçu. Les pièces sont très bien proportionnées et respirent la confiance.
La suspension est confiée à des amortisseurs "Big-bores" de très belle facture.
Les différentiels avants/arrières et centraux sont identiques à ceux des Hobao Hyper 7.

Ces derniers sont constitués de couples pignons planétaires coniques, le tout remplis d'huile.
Les différentiels avant et arrière sont entrainés par un ensemble pignon/couronne de profil conique et de denture hélicoïdale.
Un très bon point d'utiliser cette liaison spiroconique car elle permet de digérer aisément les couples importants. Ce dernier point est donc de bonne augure pour une conversion brushless !

Les portes-fusées sont rotulés, parfait pour régler aisément les voies.

 Les cardans sont de bonne tailles, ils sont homocinétiques sur le train avant.

Tous les organes en rotations sont montés sur roulement flasqués de type ZZ et sont bien dimensionnés.
Seule la direction est montée sur bagues bronze (on y reviendra plus tard ...).

Les trains avants et arrières sont munies de barres anti-roulis.
Vous l'aurez compris, tout est présent pour avoir un châssis sain et configurable convenablement.   
 
Voilà quelques photos tirés du site Ansmann racing:
113000010-ansmann-racing-1-8-gp-short-course-4wd-ruler-kit-.jpg

Source photo: http://www3.ansmann.de/cms/

 

73251a9796.png

Source photo: http://www3.ansmann.de/cms/

 
Voici ce que j'ai prévu pour amener ce projet à bien:

- Kit Ansmann Ruler SC 1/8
- Kit de conversion brushless Hobao Hyper 8
- Kit visserie inox (pour Hobao Hyper 7)
- Platine de différentiel central option carbone (option Hyper 7)
- Roulements étanches 2RS en Ø6xØ10x3 (qté = 6) pour remplacer les bagues bronzes fournies dans le kit
- Support de puce option carbone (option Hyper 7)
- Ecrous de roues options (options Hyper 8 )   
- Platine de direction option carbone (option hyper 7)
- Platine de support d'axe de triangle avants (origine d'Hyper 7)
- Barre de direction option en aluminium (option Hyper 7)
- Axes de sauve-servo options en aluminium (option Hyper 7)

La visserie inox est une obligation pour moi, c'est même un leitmotiv dirais-je !

 

Une conversion brushless n'est rien sans parler d'électronique.
Au programme il y aura, selon toutes vraisemblances, un combo brushless assez conséquent.

J'entends par là un contrôleur de 120 à 150A, avec moteur de 1800 à 2200 Kv.
Le tout dans le but de pouvoir passer de 4 à 6S. 

Et oui ce genre d'engin n'est pas léger, il faut donc une motorisation plus que conséquente !

 

Le choix des lipos n'a pas encore été fait, je statuerai au moment voulu.


J'ai pas mal tergiversé concernant l'implantation de ces composants. Une conversion brushless n'est pas anecdotique, surtout sur un modèle du genre peu courant avec le stricte minimum d'information le concernant.


Au niveau TX/RX (transmetteur/récepteur) j'opterai pour une DX3R avec son récepteur en DSM2.
Ce dernier alimentera un servo qu'il faut encore que je détermine. Il faut que je me rende compte du couple adéquate au poids final du train avant.

Voilà encore pas mal de travail mais déjà beaucoup de temps passé pour arriver à ce stade !!

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Kuruma modelisme
  • : Blog consacré au modélisme radio-commandé. Modèles vintages et récents. Restaurations, "optionnite", astuces, ... Histoire de la RC, essais, ...
  • Contact

Translate

JP-Flag.png      UK-flag.png      DE-flag.png      ES-Flag.png      IT-Flag.png      PT-Flag.png

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -